(vidéo) Consultations enfants – Outils ludiques pour sécuriser et se concentrer

Anne Shaub, Psychothérapeute enfants et adultes, nous parle de son expérience avec la Méthode Félicitée.

 

La méthode félicitée est très intéressante dans le cadre thérapeutique parce qu’elle propose un éventail d’exercices et de mouvement qui ramène au corps.

Cette méthode peut être appliquée sur les enfants et les grandes personnes. La majorité des patients sont des enfants.
Les patients arrivent avec des séries de tensions qui ont de diverses causes. Ainsi, le praticien, dans son travail est amené à revisiter l’histoire des enfants à partir de mémoires très précoces c’est-à-dire à partir du début de son existence. Ces mémoires sont très inconscientes et il faut savoir que les mémoires émotionnelles les plus précoces sont inscrites dans notre corps. Dans ce sens, par exemple, les blocages émotionnels existants chez le patient sont dus à des troubles de l’attachement, toutes les situations d’insécurité intérieure.

D’une façon tout à fait ludique, le praticien va créer un lien très intéressant avec l’enfant grâce aux cartes qui sont attirantes.
Avec cette méthode, le praticien n’est pas amené à dialoguer avec l’enfant sur ces difficultés émotionnelles. Tout se fait par le biais des cartes qui vont permettre d’induire différentes actions. La conséquence sera une meilleure gestion ou un réveil des émotions. Certains enfants ont fermé certaines portes sur le plan émotionnel parce que cela représentait pour eux des menaces. Le réveil de ces émotions dans un cadre ludique permettra une émergence douce de toute cette gamme d’émotions et aussi de pouvoir les travailler dans ce cadre.

plan émotionnel émotionsOn assistera aussi à une augmentation de sa confiance en soi et une amélioration de sa capacité à tisser des liens.
La palette est assez large et vu qu’il y a un grand nombre de cartes, le praticien va aussi les choisir pour permettre à l’enfant de choisir selon les couleurs. Ainsi, le praticien pourra mettre en place certains exercices qui vont aider l’enfant, sur le plan émotionnel, sur le plan de la vitalité.

A partir des tensions, certains enfants ont bloqué leur vitalité ou au contraire, elle est dispersée, elle est dans un état de stress permanent et elle est donc mal distribuée dans le corps.

Réassurance sur le plan émotionnel

Les exercices vont créer des meilleurs centrages, une meilleure concentration de l’enfant. Et l’enfant se sentira progressivement moins menacé, il pourra alors entrer plus aisément en contact avec son intériorité et aussi avec l’autre dans ses relations.
L’enfant qui a éventuellement vécu des traumatismes in-utéro, des traumatismes de naissance ou les traumatismes de la toute petite enfance, peut avoir son potentiel de base bloqué. La méthode félicitée, avec toute cette variété d’exercices et de mouvements corporels va pouvoir réveiller ce potentiel.

Ainsi, l’enfant va retrouver un meilleur ancrage parce que son corps est son meilleur allié, il ne le sait pas, il l’a oublié. C’est quelque chose qu’on peut travailler sur le plan de la relation tant en famille, à l’école un peu plus grâce à la méthode félicitée, en tout cas, quand elle est appliquée.

En appliquant les exercices et les mouvements recommandés par le praticien, l’enfant va se reconnecter à son potentiel. A partir d’un moment, il y a une certaine continuité qui peut être accordée à ces exercices. Et c’est là où interviennent aussi les parents. Le praticien peut les montrer certains exercices pour que quelque chose soit entretenu bien au-delà de simples exercices. Lorsque le parent, à son tour, pratiquera les exercices avec son enfant, il y aura une amélioration de la relation parent-enfant. Cette relation a peut-être été abimée par des blessures précoces comme le sentiment d’abandon et autres.